HOPE GARDEN PARTY : ECHANGE DES VŒUX ENTRE L’EPOUSE DU GOUVERNEUR ET LES ENFANTS DU SUD-KIVU

Publié le par Humanitas

 
miss-et-gouv.jpgLe samedi 27 décembre 2008 restera gravé dans la mémoire et les cœurs des enfants de la ville de Bukavu qui ont représenté ceux de toute la province du Sud-Kivu à la cérémonie d’échange des vœux organisée par Mme Belade WALI, épouse du Gouverneur Louis Muderhwa.
Cette date leur rappellera toujours cette journée de joie et de fête qu’ils ont passé ensemble à la résidence officielle du Gouverneur à Nyofu.
Ont partagé ce moment inoubliable le Gouverneur de province du Sud-Kivu, son vice Gouverneur, la miss culture des grands lacs et plusieurs hautes personnalités de la province. Dans sa motivation pour organiser ces manifestations, la première dame du Sud-Kivu a évoqué le soucis de ^partager Noël avec les enfants parce que Noël est bel et bien la fête des enfants.
La cérémonie a débuté par une visite guidée de la résidence du gouverneur, puis se sont suivis plusieurs jeux, poèmes et chants interprétés par les enfants avant de se clôturer par la remise de cadeaux aux enfants par Saint Nicolas et la Miss.
Notons aussi la présence de la troupe « mtu ni mtu » et de plusieurs orchestres qui ont agrémenté la journée et fait bouger tout le monde. Après la remise des cadeaux, les enfants ont exprimé leur joie et ont émis le vœu de vois cette initiative se répéter toutes les années. Ils sont rentrés à bord des bus loués pour la circonstance.
Signalons qu’il y avait environ 200 enfants choisis dans 10 écoles de la ville de Bukavu.
Cette expression de solidarité de l’épouse du Gouverneur, une première dans la ville, et qui a pris, avec la participation de la miss culture des grands lacs, une couleur régionale, est à encourager et ne doit pas seulement rester une initiative exclusive de l’épouse du Gouverneur mais plutôt un geste à imiter par toute personne éprise de bonne volonté. Surtout lorsque l’on sait que plusieurs enfants de la province n’ont pu fêter Noël pour plusieurs raisons, soit puisqu’ils sont démunis ou placés dans un environnement d’insécurité.
La présence de la Miss culture des Grands Lacs était un symbole chargé de message pour ces enfants défavorisés et autres nés des viols pour lesquels elle se fait l’ambassadrice.
Espérant que la situation s’améliore, Humanitas souhaite donc joyeux Noël et bonne année 2009 à tous les enfants.

miss-copie-1.jpgmiss2.jpgmiss3.jpgmiss4.jpg

Francis LWANGO Animateur

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article